Raid Flying Aventure

Raid qui se déroule dans les Deux Sévres, pas trop de dénivelé.... C'est tout de même un raid très long, 160 Kms, et  trés physique, bien souvent à cause des conditions météos de la saison. Il faut donc beaucoup d'entraînement pour y particper, mais c'est un raid très ludique ponctué de nombreuses petites sections très variées. A  faire absolument. Pour toutes infos cliquez ici http://flyingaventhure.wordpress.com/2011/07/09/description-raid-flying-aventhure-2012/

 

2015  ----   RAID FLYING AVENTURE --- 2015 

Une belle bagarre tout au long des 2 jours

 

_DSC0980.jpg _DSC0996.jpg

 

 

Déplacement dans les Deux Sèvres pour aborder ce premier raid de la saison. Nos deux équipes prennent part à l'ultra de 140 km sur les 2 jours. Le programme s'annonce copieux et ludique comme souvent chez les Flying mais tout est fait pour que l'on ressort satisfait de ces 2 jours. De grosses équipes sont au départ mais c'est également une habitude...

 

 

 

 

 

 

 

Coup de chaud avant le départ:  H - 3'

Cyrille s'aperçoit à H-3' que son tubless avant est trop mou pour tenir la distance, il décide de le changer au plus vite et de mettre une chambre. Les pulsations cardiaques montent rapidement, ça y est l'échauffement est terminé....

DSC_5145.JPG

 

 

14h00, top départ:

Départ en masse pour un trail court en road book de 2.5km pour se mettre rapidement en jambe avant d'enchaîner par une CO de 9 km

 

_DSC1040.jpg

 

Nous localisons vite notre point de départ, traçons notre itinéraire de 15 balises puis  partons sur un rythme soutenu ce qui nous permet de coller au peloton de tête. Pas le temps de flâner sur cette section, les balises s'enchaînent parfaitement. Nous bouclons ces 2 sections en 1h18 avant de prendre nos montures pour une VTTO de 13 km.

 

r (156).JPG    r (155).JPG

 

SECTION 3: VTTO 13 km, un départ difficile:

Le temps de prendre un ptit ravito, que les équipes qui étaient avec nous 30'' secondes auparavant ont déjà quitté le parc à vélo. Transition à méditer!!!

Nous prenons le temps de tracer notre itinéraire. Le début est compliqué pour sortir de Celle sur belle , voir très compliqué. Nous nous engageons sur un sentier mais je m'aperçois assez vite que rien ne correspond avec la carte. 1/2 tour avant de trouver le bon itinéraire: bilan 15' de perdu. Le mal est fait. Une bonne quinzaine d'équipe est maintenant devant nous. Pas de panique la journée ne fait que commencer....

 

r (246).JPG

 

Section 4: CO en ligne de 5 km: François maître des lieux

Arrivés en 15è place, nous constatons que pour les équipes de devant, les erreurs sont inexistantes.On doit s'accrocher... aux branches, ronces......François prend la carte en main pour cette section à pied. Le "sanglier" est dans son élément. Les chemins n'existent plus, c'est de l'azimut de balise à balise. J'ai du mal à suivre dans cette végétation agréssive mais le fait de trouver rapidement les postes met du baume au coeur. Nous ressortons de cette étape en ayant gagné une ou deux places. Bien joué François.

 

r (324).JPG

Etape5: VTTO de 20 km: toujours à la bagarre

Cette section s'annonce longue. Elle le sera mais la carte "BODESSIN" tracée par les flying se montrera ludique et peu conventionnelle mais on aime ça. Des balises un peu partout, pas de cheminement logique; il faut faire marcher ses méninges pour éviter de se rallonger. On ne s'en tire pas trop mal, quelques hésitations mais rien de grave. On sort de ce bois en ayant tout validé puis nous rejoignons Melle où nous attend une CO semi urbaine de 12 km mais avant cela............

 

DSC_0080.JPG

 

19h00: Direction la mine

Arrivés au parc à vélo, François se dirige au tir à l'arc pour tenter de gagner des bonif tandis que le tirage au sort a voulu que je me frotte à la mine d'argent. Le mot frotté est de circonstance car ramper dans un gouffre pour trouver une balise serait plus adéquate. Je  n'en mène pas large. Un litre de sueur écoulé et 30' plus tard je m'affranchis de ma tâche non sans mal mais en ayant laissé quelques forces.

DSC_5136.JPG

la tenue adéquate pour descendre à la mine

 

Etape 6: CO semi urbaine 13 km: du travail bien fait

Cette section initialement prévue de nuit se fera de jour pour les équipes de tête. Nous l'attaquons à 19h30, nous ferons les 3/4 de jour. Nous alternons avec François l'orientation, mais je commence à bloquer physiquement. Je laisse la carte à François, m'alimente et tente de rester dans ses pas. Tout est bouclé en moins de 2h00. Il fait maintenant nuit mais la fin de la journée approche. Il nous reste une section de VTT en suivi de 10 km.

 

_DSC1230.JPG

 

Etape 7: VTT en suivi 10 km: Un loupé sans conséquence

En partant pour cette dernière section, nous croisons Cyrille et Philippe qui attaquent leur CO urbaine. On s'encourage mutuellement et nous les laissons. Nous ne savons pas combien de balises sont à poinçonner sur ce parcours roulant. L'allure est rapide; première balise trouvée rapidement puis plus rien jusqu'à l'arrivée. Je sens un oubli et effectivement les organisateurs nous annoncent qu'il y avait 2 balises sur le parcours. Bilan 30' de pénalité et une colère intérieure. Nous  ne sommes pas les seuls à ne pas l'avoir vu....

Allez un bol de soupe, une bière et au lit.... On verra demain.

 

On apprendra dimanche matin que la balise a été donnée à toutes les équipes car pas suffisamment visible. OUF !!

 

 

Dimanche 8h00:

15ème ce matin au classement, des équipes sont proches, l'objectif sera de gagner quelques places malgré un programme copieux avec 2 sections importantes aux scores.

Nous débutons par une CO sur photo aérienne de 5 km. Pas de mise en jambes, ça part à fond comme d'habitude avec les équipes de tête. on s'accroche comme on peut... Nous validons les 14 balises en 45' avant d'enchaîner par une VTTO de 27 km en 2h30 max.

IMG_1879.JPG IMG_1901.JPG

 

Section 2: VTTO de 27 km au score: 1er moment de vérité

Cette fois-ci nous nous mettons rapidement dans la carte sans hésiter, l'allure est soutenue ce qui nous permet de réaliser une belle section en validant les 14 balises en - de 2h00. On garde quelques forces sur la fin de cette section car la suivante, une CO au score sera également déterminante.

DSC_0119.JPG DSC_0118.JPG
Section 3: CO de 8 km au score(1h00): 2ème moment de vérité

 

Moment décisif avec cette section de 18 balises en 1h00. On part pour tout faire, on verra si ça passe ou si ça casse !!

Les 3 premières balises s'enchaînent parfaitement. Sur la n°4, une erreur de cap nous fait perdre 3 à 4' qui seront difficiles à rattraper. Le temps passe vite mais nous enchaînons rapidement jusqu'à la n°14 où nous perdons encore 3 à 4'. Ces 2 hésitations ne nous permettront pas de tout ramasser. Nous laissons 1 balise et rentrons dans les délais en 59'. Bilan: 15' de pénalité. Nous limitons la casse avant de repartir pour une VTTO couloir de 5 km.

r (166).JPGr (292).JPG

Section 4 et 5 : VTTO couloir de 5 km et Tir à la carabine: Un carton plein

François prend en main cette section. L'allure est régulière et soutenue jusqu'à l'arrivée  sur le pas de tir où François réalise un carton plein avec 15' de bonus. Pas de répit, nous repartons aussi sec sur l'épreuve de Bike and run de 5.5 km.

DSC_0180.JPGDSC_0181.JPG
Le parcours est vallonné mais le physique tient toujours bon. Il ne nous reste plus qu'une dernière étape avant de rentrer au bercail: un VTTO de 5 km qui ne posera aucun problème majeur.

_DSC0997.jpg

Encore un très beau raid pour cette édition 2015

Une 13 ème place et une 33ème place viennent récompenser respectivement nos 2 duos François/Thierry et Philippe/Cyrille.

 


RAID ULTRA AVENT'HURE  5 et 6 Avril 2014

 

 160 km sur 2 jours,1er raid de la saison, un plateau relévé, une météo clémente, une organisation et des bénévoles au top: tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon week-end. Seule notre forme physique, car le mental lui était au beau fixe, était un gros point d'interrogation devant le peu de kms parcourus en VTT depuis janvier. Mais le raideur est orgueilleux, tétu et volontaire, il n'abandonne jamais, il avance droit devant jusqu'à l'épuisement......

Cgukib3BvsY_0G_uZoPeMVSylllKaJAWOfg3-yu9J2s[1].jpg

 


1ère Journée: 100km au programme

- trail 3 km

- CO relais 2 x 3 km

- VTT 14 km

- CO 4.5 km

- VTT 17 km

- CO cadastre 3km + spéléo + tir à l'arc

-VTT road book 6 km

-Bike and run 10 km

-VTT: 7.5 km

-CO de nuit 12 km

VTT O de nuit 12 km 

 Devant ce menu copieux et relativement complet, nous décidons de partir prudemment. Apparemment un peu trop car après la CO relais nous prenons les VTT en 60ème position......

1483370_636109939771786_3573576170840957_n[1].jpg

Cyrille décide d'embrayer en doublant rapidement des équipes que nous retrouvons assez vite devant nous. L'allure est tellement rapide que j'ai parfois du mal à me caler sur la carte ce qui nous pousse à  quelques hésitations, 1/2 tour, 1/4 de tour, marche arrière pour redoubler au bout du compte les équipes que nous venions de dépasser!!!!

Bref, ce départ ne se passe pas comme nous l'avions prévu. La 1ère CO pédestre nous fait réellement entrer dans le raid. Pas d'hésitation, un rythme régulier.

10155701_636110056438441_4202271873541589733_n[1].jpg

La section de VTT suivante de 17 km se déroule sans encombre, sinon un obstacle naturel, propre aux flying, que nous devions escalader sans nos VTT pour poinçonner une balise. C'est étonnant de leur part de ne pas y avoir pensé......

WYHpz6pMnjItXG_lJLYYvfvIKQrn1q-LLyBF4WjyWjI[1].jpg  Pour la section suivante, je remercie tout particulièrement cyrille de s'être sacrifié pour l'épreuve de spéléologie. Epreuve redoutée de tous car nous devions évoluer dans la boue et l'obscurité, confiné au fin fond d'un trou sans retour.....De plus j'avais en ma possession un certificat médical qui témoignait de ma pathologie de claustrophobie.

 

 Pendant ce temps je gagnais 15' au tir à l'arc me découvrant une vraie passion pour cet art.

10006563_636116903104423_3623449924063806096_n[1].jpg

 

 

Après que Cyrille soit enfin remonté à la surface, nous enchaînons par une CO sur plan cadastral qui nous fera perdre finalement 15' car une erreur.

Nous sortons du parc en 20ème position. La remontée est enfin enclanchée. Le moral est au beau fixe. Tout roule. Nous reprennons tout naturellement les VTT pour 6 km.

1509756_636109926438454_6351448272214895407_n[1].jpg

 

La section suivante, un bike and run sans indication de distance me destabilise quelque peu.
 2 balises à trouver sur ce parcours de 10 km. Un peu perdu, je dois l'avouer, nous trouvons la première balise par chance au détour d'un chemin et la 2ème en prenant l'itinéraire en contre sens. Pas vu , pas pris.......

La nuit tombe, il nous reste encore trois épreuves. Le VTT,  nous amenant à la CO nocturne, se passe sans problème sinon que les jambes commencent à être lourdes de fatigue en plus de la terre et de la boue.

1511775_636136789769101_2535573364748279720_n[2].jpg

La pluie s'invite au traçage des balises sur la carte. La fatigue est telle que nous mettons 30' à tracer les 18 balises. Je pense que quelques équipes en ont profité pour nous doubler. Nous partons après avoir vérifié notre traçage. Tout se passe bien jusqu'à la balise 10 où cyrille voit des confettis et un bout de ficelle sans balise. Pas de doute elle a été volée par une personne malveillante. Nous passons à la suivante. Sauf que 2 balises plus tard en discutant avec des équipes, celles-ci nous annoncent que la balise était bien présente: 15 ' de pénalité. Tant pis, on ne revient pas la chercher.

 

"Je tourne en rond" ou "je jardine" ou tout simplement "je me plante": ça pourrait être le refrain de la balise 14 ou 15, je ne me souviens plus très bien. Impossible de la trouver !! Et comme le raideur est tétu, au lieu de passer à la suivante en laissant seulement 15' de pénalité, le raideur s'entête et retourne en rond pendant 30' ou plus pour finir par se résigner à passer à la suivante.

 

 Bilan une co bien partie mais très mal terminée, nous laissant assez loin au classement pour cette première journée:

35 ème !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

 

2ème journée: 60 km

 

- Trail 2 km

- VTT 12 km

CO en ligne 8 km

- VTT O 9 km

- CO 5 km

-Kayak O 5.5 km

- Trail 3.5 km + tir

- VTT O 21 km

 

Pour cette deuxième journée, Didier et lionel nous ont rejoints. Ils se sont inscrits sur le tit avent'hure. 

TXaxHrrI1sDO363lP-Q-8_-FKqLl_tFNeTEmk7B8L1s[1].jpg

66 km avec une barrière horaire à 15h00, autant dire que la marge d'erreur va être infime pour rentrer dans les délais.

 

Les 2 km de trail servent d'échauffement, les jambes répondent pas trop mal ce matin. On décide alors d'enfourcher les VTT et de suivre les premières équipes. Le rythme rapide  nous permet d'être  devant. On se retrouve vite seul avec quelques équipes. Notre surprise est de ne pas apercevoir le reste du peloton. On s'inquiète un peu avant de s'apercevoir de notre erreur. Nous avons été  un peu trop loin. 1/2 tour ou marche arrière et nous retrouvons le reste du défilé mais plus complétement devant. La matinée s'annonce difficile !!!!!

 

bOkZIYnqAf3NJ9lYDRT-rN32Mw0D_U1c7e2TqLsWDsI[1].jpg

 

La première CO de 8 km en ligne se passe parfaitement ce qui permet de combler un peu le retard mais les équipes de devant ne nous attendent pas vraiement.

 

 Reprise des VTT pour 9 km avant d'effectuer une CO urbaine. Là un choix s'impose: nous devons embarquer avant 11h45 pour le KayaK O sinon nous prenons 3 h00 de pénalité. Nous décidons de laisser une balise sur cette CO urbaine (le choix était le bon) car nous prenons les kayak à 11h42. ouf!! Cétait moins une.

 

10152668_636131013103012_962048088655211187_n[1].jpg

 

Le kayak O: comment définir cette discipline au demeurant charmante et paisible. Nous avons plus passé notre temps à nous contorsionner, courir à côté du canoë, pagayer à plat ventre pour éviter les ponts, passerelles et branches. Au final 4 balises de gagnées mais beaucoup de temps perdu. Le retour à pied au parc à vélo se fait lentement car la fatigue est maintenant  bien présente.

 

10007253_636131086436338_720570678915745726_n[1].jpg

 

Lorsque nous reprenons nos VTT pour 21 km on nous annonce que le temps estimé est de 2h00 pour cette section. Or il est 13h30. Il nous est impossible de rentrer dans les délais. Nous allons au plus direct en poinçonnant 6 balises sur 9 ( donc 1h30 de pénalité !!!!). Nous franchirons  la ligne à 15h13. Sachant que chaque minute dépassée est pénalisée de 10', donc nous déboursons 130' de pénalités.

 

Le bilan est décevant en terme de résultat car nous nous classons 35è mais il demeure largement positif car le raid des Flying reste un raid toujours aussi varié, avec de beaux tracés et une équipe organisatrice très motivée et sympathique. La volonté n'a pas suffit à combler le manque cruelle d'entraînement.

 

 

OaDEpcddBqecqNaWEXEWePQLEj8wu4vybddWzbLCZ1g[1].jpg   KXQOsdzl-BykTWaNV3HBLMxxp8CRqtG5v-nK80K-6qc[1].jpg

Pendant ce temps là.....

    o3SCN-KFJKM-Mwyweof5r4iE__cqe3Nv8FMXQG4F8aE[1].jpg

 Notre 2ème équipe engagée sur le Tit finiront à une belle 19ème place en poinçonnant toutes les balises et en rentrant dans les délais. Bravo à Didier et Lionel.


 

 


Raid Flying Ultra Adventure 2013

Le "convoi"  décolle dès 8h00 de la Souterraine avec caravane atelée au trafic de François, un deuxième véhicule pour le couchage plus une solide tonnelle afin d'envisager le pire au niveau de la météo. Car 3° au départ, il faut quand même penser à se réchauffer et pour cela les organisateurs ont tout prévu. La première épreuve une CO SHOW permet vite de rentrer dans le vif du sujet: 9 balises vite trouvées avant d'enfourcher les vélos pour 20 km de VTTO.

 

   

 Nos nouveaux VTT 29'' nous permettent de vite  rivaliser avec les équipes de tête sans trop puiser dans nos réserves. Nous arrivons en 5ème position au parc à vélo avant d'enchaîner une CO AZIMUTE de 2.5 km où nous devons progresser seulement avec un cap en ° et une distance. Pas facile sur les premières balises mais Bruno très observateur, réussi à localiser quelques balises que d'autres équipes louperont. Nous sortons de cette épreuve en tête avec 2 autres équipes avant d'enchaîner l'épreuve de CANOE de 4 Km.

 

 Nous "enfourchons" notre embarcation et partons à vive allure. Mais au bout de 5' je constate après un coup de boussole que nous sommes partis à l'opposé de la 1ère balise. Cette erreur nous  fera perdre facilement une trentaine de minutes et surement une place dans les 10 à la fin du raid. 

 

A la fin du canoë, nous prenons le temps de nous changer et de nous ravitailler car la journée est encore longue. Le TRAIL de 5 km en roadbook, ne pose pas de problème. Nous remontons quelques équipes car nous nous positionnons autour de la 20è place après mon erreur de navigation. 

    

2 VTTO vont s'enchainer de 10.5 km et de 7.5 km sans soucis majeur. Les cartes sont belles et claires ce qui permet d'avancer assez vite car nous voulons absolument rentrer avant la nuit au bivouac.  

L'enchainement sur la CO de 5 km se fait rapidement. Le rythme est maintenant soutenu malgrè les heures d'effort accomplies. Les balises s'enchainent parfaitement et rapidement en prenant un maximum d'azimut. Nous reprenons  quelques équipes sur cette section avant de reprendre nos VTT pour une transition de 7.5 km sur une carte "couloir".

 

 

Nous arrivons de jour au bivouac à 20h30 après 7h00 d'effort. Nous sommes soulagés car plusieurs équipes sont encore derrière et devront rentrer de nuit. La pose est de courte durée car l'épreuve de nuit, souvent décisive, est programmée à 21h30. Après avoir absorbé quelques féculents et nous avoir changé, nous nous présentons pour une CO de nuit de 12.5 km et une section  canoë de 3 km. Temps estimé 3h00. Les premières balises s'enchaînent relativement bien malgrè la difficulté technique des postes et la fatigue qui commence à s'installer. Le canoë est placé au milieu de la section à pied. Les repères sur l'eau sont destabilisants mais nous progressons régulièrement. La fin de la CO sera difficile physiquement. Nous alternons marche et footing. Nous bouclons le parcours de nuit en 3h15 en ayant tout trouvé.

 

 

Douche, soupe chaude et vite au lit car il est déjè 2h00 du matin. 

 

 

Dimanche matin: 

Réveil 6h30, la nuit a été courte mais nous l’avons passée au chaud dans la caravane. Les jambes sont lourdes mais après une journée de 10h00 d'effort c'est un peu normal. Nous consultons le classement,nous sommes à la 15ème place sur la journée du samedi. L’erreur de la veille en canoë se fait ressentir.

Le début des festivités débute par un trail de 2 km, histoire de se dérouiller les jambes, puis d'une première section de VTT de 12 km.

  Le rythme est rapide sur ces 2 premières sections, nous arrivons avec le pelotons de tête avant d’enchaîner une CO mémo de 2 km pour Bruno tandis que je tente de gagner du temps sur l'épreuve  de Tir à la carabine. Bruno découvre ses premières sensations en orientation. Il réussira parfaitement son parcours mémoire.

 La section suivante : 7 km en VTT ne posera pas de problème avant d'enchaîner par une multitude de petites épreuves: bike and run, bike run mémoCO (12 balises) au score en 23', bike and run à nouveau puis une CO micro. Aucune erreur, tous les postes sont poinçonnés, tout s’enchaîne à la perfection jusqu’à notre retour au parc à vélo où nous constatons que le pneu de Bruno est à plat. Pas de panique les pneus tubless ne percent pas!!!! Un coup de gaz et ça repart !!! Sauf que le pneu est toujours à plat. Les choses se compliquent.  Nous décidons alors de démonter et de placer une chambre à air. Plusieurs équipes nous dépassent sur cette crevaison qui nous fait perdre une bonne vingtaine de minutes ce qui nous mettra la pression pour les épreuves à venir car des portes horaires sont annoncées.

 

Nous repartons enfin pour un VTT de 6.5 km. Les 5 balises sont poinçonnées sans problème avant d’arriver pour une nouvelle VTTO de 9 km. Nous n’avons que 40’ pour l’effectuer et trouver les 10 balises. Nous nous mettons  dans le rouge pour boucler cette épreuve en 38’ et en ayant tout trouvé. Nous sommes satisfaits mais il faut déjà poursuivre par une autre transition de VTT de 8.5 km

 

 La fin approche, il nous reste une CO séparée de 3 km de 10 balises à trouver puis un dernier effort de 2 km en VTT pour rallier l’arrivée.

 

Félicitation à Bruno pour son premier raid, très solide en VTT et régulier à pied.

Nous terminons à  une belle 13ème place en ayant tout poinçonné sur les 2 jours. Nous avons quelques regrets avec cette grosse erreur du samedi en canoë que j'assume  et  sur cette maudite crevaison. Un  top 10 était alors envisageable mais de telles avaries font partie intégrante du raid.

 

Cyrille et François termineront à la 34ème place.


19/04/2013
0 Poster un commentaire

Ultra Avent'hure 2012

             

 

Départ samedi matin de la Souterraine pour Bessine, non pas sur Gartempe mais près de Niort.

Nous retrouvons Vincent et Cyrille sur place qui se sont engagés sur le Tit Aventure du dimanche.

Au programme 160 km sur  2 jours .

 

C'est la première fois que nous faisons équipe. Nous décidons de prendre un rythme prudent sur les 3 km de CAP. Nous enfourchons nos VTT pour 14 km en orientation en direction du Château de Chantemerle où nous effectuons notre 1ère CO de 3 km. Els s'occupe de dénicher les balises pendant que je tente d'orienter.

 

                              

         Pose Photo !!!!                                     CO en 3D au château Salbart 

 

 

 Nous reprenons nos VTT pour 15 km toujours en orientation pour arriver au château Salbart où nous attendent plusieurs épreuves:

                 - La 1ère:  épreuve de Tir à l'Arc où nous réussissons un sans faute (vivement les JO de Londres!!!)

                 - la 2ème: Une CO de  3 km en 3 dimensions à l'intérieur du château qui consistait à jouer avec les étages (mais ou sont les ascenseurs!!!) pour trouver les boitiers électroniques.

                 - la 3ème: Une CO de 6 km sur plan cadastral que Els mène sans aucun problème.

                 - Enfin la dernière: un bike and run de 8 km autour du château.

 

Nous repartons pour un VTTO de 13 km puis une CO de 3 km  parallèle de 25' ou  nous devons nous séparer chacun avec une carte. Le retour à bessine se fait avec une dernière spéciale en VTTO de 14 km. Il est 20h00, nous avons 2h00 de récup avant de partir en CO de nuit.

 

              

 

La CO de 14 km de nuit est toujours une épreuve que l'on redoute un peu car les repères sont plus difficiles à localiser. Nous prenons 5' pour tracer notre parcours de 20 balises. Nous enchaînons les premières balises sans problème même si nous devons nous mettre à 4 pattes dans du Vert serré et piquant. Le relief n'est pas trop vallonné mais les canaux vont se revéler de véritables pièges que nous contournons dans un premier temps puis que nous traversons par la suite en voyant d'autres équipes le faire. Els prend le doigt électronique car je commence à accuser le coup physiquement. J'ai du mal à  suivre mais je m'accroche comme je peux. Nous terminons la CO en 2h06 et nous  apercevons que nous sommes avec l'équipe de Jérome vadic qui terminera 1er au terme de cette première journée.

 

 

             

 

                                               Dimanche matin

 

Nous prenons le départ en 3ème position ( en équipe mixte) ce qui nous fait dire que nous avons réalisé une bonne première journée mais nous savons que les places vont se jouer sur le canoë en orientation (course aux scores de 1h30).

Nous partons sur un bon rythme sur les 2 km de chauffe à pied puis sur les 16 km de VTT en road book.

                  

                                                               

Un départ "canon" mais un peu humide!!!!

 

L'épreuve de Canoë scellera notre recul au classement avec un départ original et 1h30 de pénalité pour 3 balises non trouvées dans le temps imparti.

 

Les 34 derniers km en VTTO et les 4 km en CO ne permettront pas de reprendre du temps sur nos concurrents.

 

 

 

Au bilan: un raid super varié et très original qui vaut vraiment le détour, des organisateurs au top mais ça on le savait déjà, une 5ème place encourageante pour la suite de la saison et une coéquipière très solide physiquement et mentalement. 

 

Thierry



12/04/2012
0 Poster un commentaire

TIT Avent'hure 2012

Le dimanche 08 Avril, nous avons participé au Raid Flying Avent’hure, version TIT. Un peu de déception d’ailleurs de notre part, car nous nous étions préparé pour participer à l’ultra Avent’hure, mais une inscription trop tardive nous a privé de ce plaisir. En effet la superbe organisation des Flying, et aussi probablement le challenge national des raids multisports, ont fait que le grand a très rapidement était complet, avec 70 équipes de fêlés prêt à venir à bout des 160 bornes proposées en orientation.

Tout d’abord merci à tous nos partenaires, et plus particulièrement à Carrefour Market à la Souterraine pour toute l’alimentation nécessaire pour participer à ce raid.

Bon revenons à nos moutons, après la déception, la remotivations. Pour moi c’était le 1er raid de l’année, et pour Vince, le premier depuis plus d’un an maintenant. Nous avions donc à cœur de bien faire, et bien figurer, nous nous étions fixé d'être dans les 10 premiers…sur près de 60 équipes.

Le TIT Avent’hure était cette année long de 55kms, autant dire une épreuve qui s’annonçait rapide. On démarrait par un trail urbain de 2 kms, histoire que tout le monde n’arrive pas en même temps pour s’emparer de la 1ère carte de CO. On court tranquille, mais nous voulons tout de même rester devant car nous avons peur que ça bouchonne au pointage de la 1ère balise. En fait pas du tout, les flying ont tout prévu, et il y a plusieurs pinces disponibles, nickel.

Nous arrivons, et récupérons la carte de la CO ville/marais de 6kms, nous nous sommes mis d’accord avec Vince, il oriente et je pointe. Les 20 balises s’enchainent rapidement, pourtant il n’est pas 9h du matin, la température est un peu fraiche, et il nous faut nous mettre à l’eau pour poinçonner certaines balises. En fait nous allons passer la journée complètement trempé, et plein de boue, mais on aime ça, quand on pense qu’il y en a qui paye pour faire des bains de boue…

Nous enchainons par un suivi d’itinéraire VTT de 12kms en road book. Pas de grande difficultés pour ce parcours, c’est très roulant ça envoi…4 balises sont a pointer, avec un passage difficile, il faut franchir une rivière sur un pont de singe, pas stable du tout, avec le vélo sur l’épaule. Nous manquons a plusieurs reprise de nous mouiller encore un peu plus, mais nous évitons tout de même la chute, malgré la présence du photographe, à l’affut de la moindre erreur.

On arrive sur l’épreuve de tir, que du bonus puisque les plombs mis dans la cible rapporte de minutes de bonification. On gagne 24 mm, c’est dans la moyenne.

Epreuve de VTT’O dans le Marais Poitevin, suivi d’itinéraires sur carte IGN, au total 8 balises a pointer Vince nous guide nickel et je pointe. Nous arrivons sur une balise en bordure de chemin, mais de l’autre côté du chenal. La balise est à a peine 2 mètres, je décide d’y aller au plus court, grave erreur car le fond du chenal est plein de boue, je m’enfonce jusqu’à la taille, et j’ai du mal à en ressortir, les crampes me vienne…je finis par m’en sortir, mais je ressors tout noir et courbatu. Pour le retour, c’est une carte mémo, nous hésitons un peu, car il ne faut pas se tromper sinon demi-tour.

Nous enchainons sur la dernière CO à pied, une petite CO sur photo sper sympa, on en fait la moitié avec une équipe mixte, l'ambiance est au top.

Nous arrivons à l’épreuve de canoë, une course au score d’1h, Vince comprend très vite qu’il sera impossible pour nous de tout faire, de plus bon nombre de balises demande de descendre du canoë. On y laisse des plumes à chaque descente, et en plus on perd du temps, s’en compter qu’on manque de tomber à l’eau a chaque fois. Bref cette épreuve va nous couter le top 10, nous ne prendrons que 7 balises sur les 15 possibles. Vince a fait ce qu’il pouvait, mais je n’avais vraiment rien dans les bras…

Le VTT de retour à l’arrivée est une formalité, nous roulons fort et doublons pas d’équipes. Pourtant j’ai du mal en emmener les gros braqué, probablement le fait d’avoir pointé. Orienter ça use les neurones et la tête, pointé ça use les biscottos. Toujours est-il que pour Vince ça ne va pas assez vite, 27 km/h !!! Ce n’est pas assez, il va donc me pousser pour rouler a 30, mais on n’arrivera tout de même pas à revenir sur l’équipe de devant, car ces derniers ne vont pas emprunter l’itinéraire tracé, dommage qu’il n’y est pas eu de balises dans la dernière montée…

On finit ce petit raid en 4h57, mais avec 4h de pénalité sur le canoë, et 24 mm de bonif sur le tir, on se classe 14ème en 8h33.

Au final un superbe petit raid, trés bien organisé, trés varié, et trés ludique comme d'habitude. Cette version est à la portée de tout le monde, nous vous la recommandons...à faire absoluement pour qui veut s'essayer au multi.


11/04/2012
0 Poster un commentaire

Raid Flying Ad'venture 2011


  
  
  
 Raid Flying Avent’hure 2011

Pendant que les 2 Yoyos et Lydie couraient le marathon de
Cheverny, nous décidons de lancer notre saison de raid en allant dans les
Deux-Sèvres à Ste Eanne du Breuil,  pour
participer au raid des » Flying Avent’hure » sur la distance de80 km.

Un  programme varié pour ce  premier week-end d’avril nous est
proposé : course d’orientation, VTT en orientation, canoë en orientation,
tir à la carabine, tir à l’arc, sarbacane et tyrolienne sont  au menu.

Après
une vérification minutieuse du matériel, nous prenons la route samedi matin
dans le confortable camping-car de Vincent. Arrivée à 11h00, il nous reste 3
heures pour nous préparer, manger nos pâtes et découvrir le road book du
week-end. Beaucoup de sections sont au programme mais je m’interroge déjà sur
la compréhension de certaines épreuves. Enfin prenons le départ, nous verrons
le moment venu !!

1èrejournée : samedi

Le départ est donné à 14h30, il fait déjà chaud (25°), Cyrille part sur une allure
soutenue (13à14 km/h) sur le trail de 3kms qui me fait dire que la
machine va vite chauffer. Nous enfourchons nos VTT avec les équipes de
tête pour une section de 9
km
. Le rythme est rapide, ce qui nous permet
d’arriver en tête avec 3 autres équipes avant d’enchaîner un CO urbaine de 6 km. Un début difficile
pour rentrer dans la carte (comme souvent !!!) nous fait perdre un peu de
temps. Nous enchaînons les balises suivantes avant de jardiner (sans le râteau
et la bêche !!) sur la n°9. Le pire est à venir en oubliant une balise sur
le parcours. Nous faisons demi tour,  les
minutes passent mais se rattrapent difficilement. La chaleur a fait son effet,
les neurones ne se connectent plus !! Le temps laissé sur cette section
nous fait perdre quelques places mais rien n’est joué.

 Nous reprenons nos VTT pour 8kms en
orientation. J’entends Cyrille qui me crie derrière, je pense que je ne vais
pas assez vite. Je commence à  accélérer
quand je m’aperçois que c’est une crevaison qui est à l’origine de cet appel.  5 à 10’ pour changer (on est loin du record du
monde !!), puis on repart mais 2 kms plus loin c’est à mon tour de percer.
La guigne !! mais le pire arrive !!!
Section suivante, on part sur un CO urbaine avec une carte du cadastre de 6 kms.
Après une entrée difficile dans la carte nous enchaînons assez bien les balises
et nous revenons satisfaits avant de poursuivre avec un bike&run de 7 kms.
Le jury nous annonce alors qu’ils nous manquent 8 balises sur cette section. Eh
là je saisis mon incompréhension du road book du matin : Balises
optionnelles de renvoi avec azimut étaient au pied de certains postes à
poinçonner. Malheur !! A 30’
de pénalité par balise, le tarif est cher, le top 10 s’envole !!
Le moral n’y est plus, le bike&run  et
la dernière section de 14 kms en VTT se déroulent sans problème mais je
ne cesse de penser à cette CO ratée.

Le classement de la 1ère journée tombe. Nous sommes 24ème

Après
un débriefing et une bonne bière, nous décidons d’oublier ce samedi et de nous
projeter positivement sur la journée du dimanche.

2èmejournée : dimanche


Après une bonne nuit, nous nous réveillons à 6h00. Petit déjeuner et gâteau sport
pour faire le plein d’énergie. Le temps est frais ce matin, les neurones se
connecteront peut-être mieux !!
Départ à 7h30 pour un trail de 1.5kms. Cyrille part devant et mène le rythme.
Les VTT nous attendent pour une section de 5kms en suivi
d’itinéraire. Cyrille se perd un peu mais rien de grave, je sens que l’on est
dans le coup. Nous prenons le canoë pour 7kms en orientation en 15ème
position mais les écarts sont faibles. Là, nous décidons d’en mettre un coup en
choisissant un itinéraire  différent des
favoris. Choix judicieux qui nous fait sortir en tête de cette épreuve. Nous
repartons pour 5kms de VTTO qui se passe sans problème.
L’épreuve suivante une CO urbaine au score de 1h30 de 6kms nous conforte
sur notre fraîcheur physique et sur notre place. Entre temps, Cyrille nous fait
gagné 27’ de bonification au tir à la carabine
Nous enchaînons la section VTTO de 10kms. Une équipe est partie devant
nous mais nous l’avons en ligne de mire. Les postes s’enchaînent parfaitement,
trop sûrement, car je chute sur la route mouillée, ce qui me fait perdre mon
frein avant ainsi que mon dérailleur avant. De colère, je termine  la section sur le petit plateau ce qui nous permet de doubler l’équipe qui nous précédait.

Nous arrivons pour la dernière section ou beaucoup de temps peut se gagner ou se
perdre. Une CO de 6kms. La règle du jeu est simple : ramener 17
postes en 30’.
Impossible, il nous faut donc en laisser le moins possible. Je perds 7’ pour rentrer dans la carte
puis 12 postes s’enchaînent parfaitement mais il est temps de rentrer sinon
gare aux minutes de pénalité.

Nous avons le sentiment d’avoir réalisé une bonne 2ème journée. Le
classement le confirmera en remontant de la 24ème place  à la 15ème place.

Un bilan mitigé pour ce 1er raid mais le raid des flying reste une
référence en terme de préparation, d’accueil et de diversité des épreuves.

Le proverbe du week-end :
« Faire des erreurs c’est apprendre » ……… à condition de ne pas les
répéter.

Thierry





 


25/02/2012
0 Poster un commentaire

Raid Flying Ad'venture 2010

Raid Flying'Aventure

 
Ce week-end, 2 équipes d’Endurance 23 se rendaient au Bois Saint Eanne, dans les Deux Sèvres pour participer au 2nd raid des Flying Avent’hure.
Merci à ces derniers pour leur organisation originale, innovante et sans faille, dommage que le temps n’ait pas été de la partie. site internet Flying'Aventure http://flyingaventhure.wordpress.com/
Vendredi soir dernier breiffing et chargement du camion
Avia, merci également à tous nos partenaires, qui contribuent au bon
déroulement de nos épreuves.

Ce premier raid multisports s’inscrit dans un calendrier de 5 pour l’année 2010, avec comme objectif de
défendre le titre obtenu à Oléron en 2009, deux équipes étaient engagées, une
sur l’Ultra’Adventure long de 150kms et une sur le Tit’Adventure de 100kms.

La réputation des Flying Avent’hure, spécialistes des raids
et de course d’orientation, a permis d’avoir un plateau très relevé, avec près
de 50 équipes sur chaque raid, et venues de toute la France. Dés lors nous
savions que la partie serait difficile et l’erreur interdite.
 
Sur le grand raid,
Thierry et Vincent ont enchaîné les spéciales courtes et variées à un rythme
endiablé, malheureusement une erreur lors du bike&run en mémoire de la nuit
leur fera perdre de précieuses minutes, qu’ils ne pourront rattraper. Ils
seront obligés de laisser 4 balises au cours de la très belle course
d’orientation de nuit, pour revenir dans les temps, avant 2h du matin. Il
boucle cette 1ère journée à la 11ème place en 11h43.

Sur le Tit’Aventure, l’équipe nouvellement formée composée de Lionel et
Cyrille faisait un début catastrophique lors de la 1ère course
d’orientation VTT, à cause de difficultés de traçage. Et bien que dans la
course, sur le reste des spéciales, ils ne pourront jamais rattraper les équipes
de tête. Pourtant armés d’un solide mental et malgré le froid et la grêle qui
en feront abandonner beaucoup, ils finiront la journée avec seulement une
balise non trouvée, de retour vers une 1h du matin en 10h28.

A noter sur la journée du samedi l’originalité
de la CO photo,
qui consistait à reconnaître des particularités du paysage d’après des photos,
pas si évident que ça…

Le dimanche les 2 équipes allaient enchaîner course
d’orientation à pied et en VTT sur carte IGN et carte de CO réalisée pour la
circonstance.

Elles allaient en plus devoir venir à bout des
épreuves de tirs, carabine et sarbacane, franchir l’énorme tyrolienne tendue
au-dessus du barrage hydraulique, et en terminer avec l’épreuve de kayak, 2h
pour l’Ultra’Aventure et 1h pour le Tit’Aventure, toujours en orientation.

Au final Thierry et Vincent reprendront 4
places, pour finir à la 7ème place au général, ce qui constitue une
très belle performance, en ce début de saison.

Lionel et Cyrille quant à eux, une fois de
plus mal partie le matin, réaliseront tout de même le 10ème temps de
la journée, mais cet honorable résultat ne leur permettra pas de bien figurer
au général, trop pénalisés par les erreurs de la vieille.

Ce 1er raid constitue un excellent entraînement
en vue de l’objectif, et avant le raid de Cognac du 1er et 2 mai
prochain, long de 120kms, où Endurance 23 avait terminé 11ème.

Merci à vous tous nous vous donnons
rendez-vous le mois prochain, pour de nouvelles aventures, en espérant avoir un
peu plus de réussite pour bien figurer, d’ici là entraînement, entraînement.

 


25/02/2012
0 Poster un commentaire


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion