Raid Oléron

Bien sûr, ce raid est notre préféré, préféré par ce que nous l'avons gagné, bien entendu, mais préféré aussi et surtout car c'est grâce à lui que notre aventure a commencé. Et oui ce fut le premier objectif que nous nous étions fixés, en 2009, un objectif démesuré compte tenu de notre manque d'expérience et de la difficulté de ce raid.

En effet, c'est de loin le raid le plus difficile auquel nous avons participé. Pourquoi est-il si difficile? Tout simplement parce qu'il est très long: 24h  non stop, une seule petite pause d'une heure est obligatoire entre 7h et 8h du matin le dimanche. Difficile également par le nombre de balises à trouver: chaque année un peu moins de 130, et en plus toutes obligatoires si vous voulez rester dans la course. Difficile encore à cause du sable, car même si il y a très peu de dénivelé, la progression à pied est difficile, et parfois impossible à VTT . Enfin ce raid est également difficile à cause de son épreuve de canöe kayak en mer,  les équipes s'attendent rarement à une telle difficulté.

Il faut donc beaucoup d'entraînement, et un gros esprit d'équipe, d'amitié et de solidarité pour venir à bout du Raid d'Oléron, mais l'aventure est vraiment trés belle, et le jeu en vaut vraiment la chandelle.

 


 

Raid OLERON samedi 8 octobre 2016

 

Une belle 6ème place pour conclure la saison....

 

VIDEO Raid OLERON

 

DSC_0554.JPG

 

          Cette année encore, le team s'est déplacé en force pour le raid Oléron nouvelle formule. Vincent, Cyrille et Yoyo pour l'équipe 1 ;  François, Philippe et Thierry pour l'équipe 2. Un raid sur une seule journée et sur un format long de 60 km ou un format court de 35 km. Pari réussi pour les organisateurs qui ont enregistré plus de 40 équipes sur le long et autant sur l'épreuve courte.

 

 

          Veille de course: Préparation psychologique......

Vendredi soir, chacun se dirige à Oléron sur le terrain de Vincent et Philippe afin d'arriver frais le samedi matin au départ. Côté matériel aucun soucis: caravane, camping car, partenaire et espace équipés pour l'occasion en lit couchette. François, toujours aussi prévoyant, achemine également le groupe électrogène et le poêle à pétrole pour manger au chaud et s'éclairer.

Côté ravitaillement, aucun problème également; direction le bar pour établir le plan d'action du lendemain...... Il est 22h00, je sauve tout ce petit monde d'une soirée comme on les aime bien, en servant la pasta....

 

DSC_0544.JPG  DSC_0547.JPG

          Briefing: pas de surprise

Didier et Jackye, en vacance dans le coin, sont venus nous retrouver pour nous soutenir. L'équipe est maintenant au complet avec Sandrine, Sophie et Philippe. Nous découvrons qu'il y aura une CO au score de 7 km en 1 heure max au Château. Le raid ne se gagnera pas sur cette épreuve mais il peut se perdre si nous ne ramassons pas toutes les balises. La pression monte, il faut gérer le début de course pour avoir un max de fraicheur sur cette CO.

DSC_0566.JPG  DSC_0587.JPG DSC_0558.JPG  DSC_0562.JPG

 

          Section 1: course à pied de 12 km: Partir du bon pied c'est partir du bon côté....

Les 2 équipes se mettent devant pour "faire le départ et la photo". Seulement, les cerveaux n'ont pas encore évacué les vapeurs de la veille. La moitié de l'équipe part à droite alors que le peloton se dirige à gauche. Coup de chaud sans conséquence mais ça promet....

Un seul mot d'ordre pour cette section: GESTION pour arriver frais à la CO au score. On court entre 11 et 12km/h sans monter dans les tours. Beaucoup d'équipes nous devancent mais la "bagarre" c'est pour plus tard. Nous finissons 15ème de cette première section à 5' des premiers. Pas de panique....

 

DSC_0570.JPG DSC_0571.JPG DSC_0572.JPG

 

          Section 2: CO de 7 km au score: Erreur interdite....

Une partie du raid se joue maintenant: 26 balises, des choix multiples. Nous décidons de tracer mais aucune logique s'impose. Nous partons sur la 1ère balise puis on avisera au fur et à mesure. Cette méthode s'avère être la bonne car plus on avance , plus le parcours devient logique. Nous enchaînons maintenant les postes à grande vitesse. J'oriente tandis que François et Philippe font du fractionné à tour de rôle en "se passant le doigt". Le cardio est au max, tout ce passe bien , on se dirige vers l'arrivée mais on décide de faire une dernière fois le point. 25 balises, il nous en manque une. Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Nous sommes passés à 50m du poste. Il faut y retourner. Je m'y colle en piquant un sprint. Bilan: Tous les postes sont validés mais nous lâchons 3'. Dommage !!

 

 DSC_0580.JPG 

 

          Section 3: Canoë 6 km:  Tout en rythme....

Malgrè cette hésitation, nous recollons au classement. Nous embarquons en 7ème position à seulement 6' de la tête de course. C'est maintenant qu'il faut faire l'effort. Pagayer à 3, c'est un peu nouveau pour nous mais nous nous adaptons parfaitement . François en guise de gros moteur se met à l'avant, Philippe au milieu se cale parfaitement sur le rythme de François et moi, je tente de tenir le bon cap. Une balise en aller retour à poiçonner n'est pas très ludique mais un super tempo nous permet de réussir le 3ème temps de la section. Pour des gars qui ne s'entraînnent jamais à cet exercice, je dis bravo !! Nous croisons notre équipe 1 qui a également tout poinçonné sur la CO au score.

 

DSC_0606.JPG DSC_0608.JPG 

 

          Section 4: VTTO 20 km: Des regrets pour le podium .....

Nous enfourchons nos VTT en 5ème position, le moral est au beau fixe. Les équipes de tête ne sont pas si loin, le podium est jouable. Nous débutons la section avec une équipe locale qui connait parfaitement les lieux. Cela nous soulage pour sortir du Château car c'est toujours un exercice délicat avec toutes ces ruelles. A mi parcours, nous décidons de faire un choix différent. Il se révèle payant, car plus roulant, cela nous permet de recoller sur une équipe de tête. Nous approchons des derniers postes, le rythme est régulier, aucune erreur. Malheureusement, j'ai parlé trop vite: j'entraîne l'équipe sur une erreur de cap de 90° qui nous coûtera 9' précieuses. 

Il sera difficile de rattraper ce retard mais nous gardons notre rythme.

 

  DSC_0599.JPG  DSC_0598.JPG

 

          Section 5: CO de 7 km: Une CO parfaite....

Nous retrouvons nos assistants avant de partir pour la dernière section. Une CO  de 7 km avec 20 balises à prendre. Leurs encouragements nous donnent vraiment du gaz. Nous traçons l'itinéraire avant de partir. Le rythme est soutenu, pas à bloc mais suffisament rapide pour réaliser une CO quasi parfaite. Nous attaquons les postes les uns après les autres sans écarts, nous recalons une équipe de tête sur le poste 5 (quelle générosité!!!), François débroussaille tout sur son passage, Philippe s'accroche aux branches, et moi je me concentre pour les mener au plus proche des postes. La fin est proche, nous avons toutes les balises, il est temps de rentrer. Direction l'arrivée quand nous tombons nez à nez avec une balise au coin d'un terrain de tennis. Surprise, surement une balise du petit raid !!

Un dernier coup d'oeil sur la carte pour constater que cette balise fait bien partie de notre parcours. Oup's un peu de chance d'être passé par cet endroit. Nous la poinçonnons puis franchissons la ligne d'arrivée en 6ème position avec le 2ème temps de la section. La satisfaction est là même si nous échouons à 9' du podium. Souvenez vous des 3' perdues au château et des 9' en VTTO ...... mais avec des si.............

 

DSC_0627.JPG    DSC_0625.JPG   DSC_0630.JPG

          Place à la récupération: Des assistants au mieux de leur forme.......

Il est l'heure de récupérer: bain glacé , massage, eau pétillante..... Non ça, c'est la récup des athlètes. Le raideur récupère différemment. Tout se passe autour d'un barbecue et d'un bar qui cette fois ci fermera très tard.......

 

DSC_0639.JPG  DSC_0651.JPG DSC_0640.JPG 

 

 

"un chti verre biloute", "night fever pat angeli" "j'ai les oreilles qui fanent" "un peu de coca et beaucoup de why..." 

DSC_0644.JPG DSC_0650.JPG

 


 Un grand merci à tous nos assistants qui ont su mettre une sacrée ambiance pendant mais surtout après l'épreuve................

 

                         - -  -  -  -  -  -  -  -  -  -   -  -  -  -  -  -  -  -  -

 

Compte rendu de l'équipe 1 (Yoyo)

 

Je ne reviendrais pas sur le récit de Thierry sur la pasta (ce qui se passe à OLERON reste à OLERON ;-))

 

 

Section course à pied :

 

 

Après un départ prudent, du mauvais côté pour brouiller les pistes, nous voici dans le peloton.

 

Nous gérons tranquillement nos 12 kms pour ne pas se griller, nous enchainons les balises juste une petite galère au niveau du camping. Un petit bain de pied au pied du pont où d’ailleurs certaines équipes sortent les tongs (Cyrille les tongs pas les tonks !! J) voire même posent les chaussures !

 

Nous arrivons frais car pour la suite il faut du jus….

DSC_0560.JPG  DSC_0563.JPG

 

Section CO au score au château :

 

Nous prenons le temps de tracer notre parcours (cela évite de zapper des balises). Et voilà c’est parti… nous avons 1 heure et si nous voulons ne pas être larguer au classement il faut tout prendre dans le temps imparti.

Nous enchainons les balises, qui ne sont pas simples au niveau de la citadelle, puis nous commençons celle en ville. Vincent oriente, Cyrille pointe. Puis on échange, je pointe il faut se dépêcher le temps tourne. Je regarde ma montre c’est bon ça va passer.

Vincent me donne la carte : je ne suis pas encore dedans, je vais trop loin cyrille est obligé de faire demi tour… Ca y est, je suis dedans, Cyrille a bien galopé donc je prends le doigt et la carte pour les dernières balises, je galope, on boucle en 54’ : nickel contrat rempli

 

DSC_0576.JPG    DSC_0581.JPG  DSC_0614.JPG

 

Section canoë enfin non plutôt section galère :

 

Nous voilà tous les trois dans cette fameuse embarcation, déjà il faut repartir les poids, Cyrile du coup tu montes ou ?? ;-)

Et nous voilà partis, les dix premiers mètres vont bien……..la suite est beaucoup plus compliquée. Et vas-y que je tourne à gauche et vas-y que je tourne à droite, impossible d’aller droit.

Je suis devant, je ne me pose pas de question je pagaye. Cyrille, déjà il aime pas le canoë, mais en plus là il en chie grave, il n’a pas d’amplitude donc c’est fatiguant, Vincent lui essaie tant bien que mal de faire gouvernail. Donc au départ nous étions pas trop mal au niveau place et on se fait doubler et encore doubler, du coup on finit 37 sur 40 quelle dégringolade !!! nous voilà enfin arrivés après 1h30 dans ce truc en plastique ( avec des poignées en plus ça peut faire poubelle), mais le plus drôle est là : impossible de sortir de se bazar, les jambes sont raides comme des bouts de bois, on croirait des pantins, il nous faut 500 m pour arriver à peu près à trottiner.

 

DSC_0621.JPG    DSC_0623.JPG

Section VTT :

 

Ca y est Vincent revit : le vélo. Je trouve la première balise sans carte (juste un peu de mémoire, on l’ a vu en CO score). Nous voilà partis sur un rythme correct. La CO est sympa, des beaux sentiers, ça roule. D’ailleurs je me pose une question : les écritures sur la carte sont petites et à notre âge souvent, les personnes ne portant pas de lunettes commence à avoir des soucis de vue, et toi vincent qu’en est-il ??

On remonte tranquillement des équipes, par contre on perd au moins 15 min sur la balise proche du parcours de santé… 15 ème temps

 

DSC_0634.JPG  DSC_0635.JPG

 

Section CO :

 

Dernière section, on trace avant de partir, pour trouver le meilleur parcours et ne pas zapper de balises. Les postes s’enchainent les uns après les autres, à une vitesse correcte. Cyrille rentre dans les bois, sur les balises plus dures on y va tous les trois, ça se passe pas trop mal. On boucle en 1h48’ après une cheville pour Vincent (heureusement sur la fin) et Cyrille qui a failli se faire renverser par un chevreuil : un chevreuil ?? Où ça ?

Nous ne saurons notre classement que Lundi, nous sommes 18 ème : pas mal !!

Dernière épreuve : barbecue sur le terrain de la famille Germ’s : après quelques conneries, b…, Aber… et surtout des chansons, un gros dodo, j’ai oublié on a un peu mangé aussi. Dimanche la tête en vrac : sans doute la fatigue du raid : ça épuise 60 bornes !!!

 

 

Pour conclure, un super week-end, tous ensembles pour décompresser et se vider la tête.


 12 et 13 septembre 2015

 

RAID  OLERON

DSC_5454.JPG

 

Pour cette 10ème édition, le team endurance 23 s'est déplacé en force. Deux équipes ont bravé les 120 kms de VTT, les 60 kms à pied, 400 m de natation et les 10 kms de canoë.

 

 DSC_5452.JPG                   DSC_5449.JPG

         Thierry, Philippe, Els, François, David et Léo                                Lionel, Cyrille, Lionel, Vincent et Philippe

                       9 ème                                                                       19ème

 

 Tout d'abord un grand merci à nos assistants: Marie, Sandrine, Sophie et Philippe  qui  se sont démenés tout au long de ces 2 jours pour réparer les VTT, photographier, préparer les ravitos......

 

DSC_5445.JPG DSCF0056 - Copie.JPG DSC_5509.JPG DSC08767.JPG

 

                  Marie                       sophie                  philippe                    Sandrine


 

 

Résumé de l'EQUIPE n°10

 

 

11h00: Un départ Canon: section 1 et 2:  CAP 8km - VTT 20 km  - Natation 400m

 

Après un briefing de 30', nous nous concertons et décidons de partir sur un bon tempo, histoire de gagner du temps sur la journée et de faire l'avant dernière section de jour.

DSC_5440.JPG   DSC_5442.JPG

DSC_5458.JPG DSC_5460.JPG

 

Je décide de donner un rythme rapide dès les premiers mètres pour la photo uniquement et de ralentir par la suite. Sauf que mes partenaires  n'ont pas l'intention de baisser de rythme. Philippe a déjà attaché Els, David assure le tempo de tête et moi je tire déjà la langue derrière. Cette section de 8 km à pied se fera sur la plage,  balayée par un vent de face. Nous nous retrouvons en tête avec 5 équipes et courons maintenant en peloton comme en vélo en essayant de se mettre à l'abri. Je retrouve mon second souffle en restant calé dans les roues ...........non dans les pieds avant de terminer cette section en 2ème position.

DSC_5471.JPG

 


 

 



 

 DSC_5474.JPG

 

 

Nous enfourchons nos VTT derrière les NAKA NAKA vainqueur en 2014. Je prends la première carte IGN en orientation. Le rythme est soutenu. Tout se déroule comme prévu. Les postes s'enchaînent parfaitement. Nouveauté pour cette année, les organisateurs ont  placé une épreuve de natation dans les marais salants de 400m. La distance n'est pas très longue mais sauter dans l'eau en sueur n'est pas chose aisée. Philippe et François s'y collent (ça m'arrange un peu !!). Philippe assure un des meilleurs temps et François assure comme d'habitude.

DSC08731.JPG DSC08733.JPG  DSC08734.JPG  DSC08742.JPG

 

13h15: Encore plus fort: Section 3: Canoë 10 km

Cette fois-ci on est bien installé dans la course. Nous partons en 2ème position pour 10 km de canoë  avec 2 autres équipes. Les NAKA NAKA sont toujours en tête mais l'écart est peu important. Je saute cette section pour la première fois en 7 participations. J'ai 2h00 pour me poser. Enfin je pensais.... Nous descendons rapidement avec les véhicules à Boyarville pour installer le ravito de fin de section. Au passage nous semons sur la route le store du véhicule de Marie et David. Surement la pression....

DSC_5492.JPG DSC_5497.JPG

 

Au bout de 1h17' !!!!! Eh oui !!!!!!Notre équipe arrive en talonnant les NAKA NAKA. Nous réalisons le meilleur temps en canoë, ce qui nous vaudra une récompense. L'entraînement de cet été en piscine a réellement payé!!! Eh oui attacher son canoë à un arbre et pagayer dans la piscine il fallait y penser. Nous sortons de cette section en  2ème position à 1'30 des premiers. Les choses sérieuses commencent....

 

14h30: Un coup de chaud: Section 4: 8 km de CO

Nous partons pour une CO séparée de 8 km qui en fera au final 12. Je pars avec Els sur un parcours tandis que François et Philippe partent sur un autre. Je sens que les jambes ne sont pas très bonnes, peut être le départ rapide de ce matin !!! Deux ou trois hésitations nous feront perdre du temps en début de section mais pas de grosses erreurs. Ce qui m'inquiète c'est le rythme, plus de jus, je n'arrive pas à suivre Els qui donne le rythme. Je me fais tracter pour terminer la section. Merci Els..... Nous arrivons avant François et Philippe. J'en profite pour m'alimenter mais je ne suis pas au mieux. David me dit de me poser pour le VTT suivant. Je refuse car cela va décaler toutes nos prévisions de rotations.

DSC_5503.JPG       DSC_5505.JPG

 

 16h00: Toujours dans le dur !! Section 5 et 6: VTT 20 km - CO 4.5 km

Nous repartons en 8 ou 9ème position pour une VTTO de 20 km. Nous avons perdu pas mal de notre avance mais rien n'est perdu. Nous avons tous les postes. Cette section commence pour moi comme la précédente: difficulté à suivre et "grosses jambes". De plus, je sens les crampes monter dans les cuisses. David prends l'orientation à son compte et roule fort. Els suit tranquillement dans les roues et François s'accroche. J'essaie de comprendre pourquoi c'est dur alors que la journée n'est pas finie. David me dit de boire beaucoup plus, ce que j'exécute régulièrement toutes les 5 à 10'. David décide de  m'accrocher à son VTT avec l'élastique. Quel bonheur, je tourne tranquillement les jambes. Nous récupérons pas mal d'équipe. Seule une crevaison nous ralentira. Nous réalisons le 5ème temps de la section et arrivons en 5ème position au Château d'Oléron pour une CO urbaine de 4.5 km.

 

DSC_5512.JPG DSC_5515.JPG

 

Je saute cette section pour tenter de retrouver du jus en vue de la nuit. L'équipe part rapidement en 5ème position. Mais au bout de 40', l'équipe n'est toujours pas là. Dix équipes sont déjà reparties. Deux ou trois hésitations sur cette section nous feront perdre 5 places mais rien de dramatique. Le niveau est élevé et la moindre erreur se paye cash.

DSC_5527.JPG

 

 

            DSC_5526.JPG

 

 

 

18h30: La forme revient !! Section 7 : VTT 25 km

 

François se pose sur cette section en vue de la CO de nuit. David reprend les commandes en VTTO sur carte IGN pour 25 km. Je termine la section sur la carte IOF dans la forêt de Gatseau. La forme est revenue!! plus de crampes, le moral est au beau fixe. David assure toujours un rythme rapide. Nous reprenons assez vite des équipes. L'objectif du matin est atteint: nous arrivons au bivouac de jour  à 20h30. Nous sommes maintenant 3ème et avons 45' de repos imposé avant de repartir pour une CO de nuit de 12.5 km  à 21h15. Soupe chaude, pâtes, équipement chaud, notre assistance nous bichonne...

 

DSC_5439.JPG DSC_5528.JPG

 

20h15: Du travail bien fait avant le déluge   Section 8 : CO 12.5 km de nuit

 Els décide de se reposer mais l'envie de faire cette section est grande. David est toujours en forme, Philippe très en forme également ira poinçonner toutes les balises. Je prends l'orientation à mon compte et François me secondera pour valider mes choix.

On nous annonce 12.5 km mais on comptabilisera plus de 20 km à la fin de la section. On débute par 2.5 km pour aller chercher le bois. Le rythme n'est pas très rapide mais nous courons régulièrement. Très peu d'hésitations et une CO propre nous permettront de rentrer à 00h30 avec toutes les balises. Nous constatons que 5 équipes sont déjà rentrées. Le contrat  est rempli: nous sommes au contact des meilleures équipes et nous allons pouvoir dormir un peu.  Nous avons une grosse pensée pour l'équipe des Yoyos  qui essuiera un violent orage et une pluie diluvienne au cours de la nuit. Ils rentreront à 4h30 du matin. Chapeau pour leur courage.

 

Dimanche: 7h00: Encore à fond: Section 9, 10 et 11: CAP 4 km - Bike and run 6km et VTTO 26 km

 

DSC_5531.JPG

 

 

Réveil à 5h30 pour un départ au nord de l'ile à 7h30. Notre 2ème équipe a dormi 1h00!! Il pleut encore très fort. Nous déjeunons à l'arrache dans nos véhicules et nous nous dirigeons vers le point de départ.

Je décide de sauter la première section, j'accompagne l'équipe sur la plage pour un départ à pied de 4 km. L'assistance est également au taquet ce matin. Je me retrouve seul sur le parking, ils m'ont oublié, concentré déjà sur la section suivante. Je monte à l'arrache dans un véhicule d'assistance d'une autre équipe qui me mènera au phare de Chassiron.

DSC_5484.JPG

 

 

A peine avoir remercié mon chauffeur, je vois l'équipe arriver en 3ème position. Pas le temps de m'échauffer, on repart pour la section 10 pour 6 km bike and run. On s'accroche aux équipes de tête, le rythme est rapide et les jambes sont bonnes ce matin. Arrivée à la Brée, Els se réserve pour la dernière épreuve. Je partage l'orientation avec David. 26 km en VTT annoncés, on fera finalement 35 km pour boucler sans erreur cette section et arriver à St-Pierre toujours en 3ème position.

 

 

 

11h00: Des regrets !!: Section 10: CO de 13 km au score de 1h00

 

DSC_5536.JPG  DSC_5534.JPG

 

 

13 km, 23 balises en 1h00, on sait déjà qu'on ne pourra pas tout poinçonner. Il faut faire des choix et réaliser un bon tracé.

François vient avec moi pour tracer. Le chrono est lancé, il faut se mettre rapidement dans la carte. Tout s'enchaine bien, on  est sur un bon rythme. David me soulage avec l'élastique ce qui me donne du temps pour lire la carte. On décide d'aller chercher un poste supplémentaire non prévu au départ. Ce choix est payant. On revient vers le point d'arrivée puis repartons chercher 2 autres balises. Je m'aperçois que ce choix n'est pas logique. On donne tout dans les derniers mètres. Nous dépassons de 30" ce qui nous enlève une balise. Bilan 17 balises validées.

DSC_5535.JPG  DSC_5538.JPG

 

Je suis un peu déçu car je constate que je passe devant une balise sans la poinçonner. La 178 je crois....... Notre tracé laisse également à désirer sur les 2 dernières balises. C'est dommage, nous finissons 9ème,  très satisfaits de notre cohésion et de notre entente tout au long du raid . Le podium s'est joué à rien.....

 

  DSC_5545.JPG

 


DSC_5549.JPG
Notre 2ème équipe termine l'épreuve à  une belle 19ème place après avoir montré beaucoup de courage.

 

DSC_5556.JPG

 

DSC08799.JPG   DSC08804.JPG

 

 

 

 

OLERON 2012

RAID OLERON

15 et 16 Septembre 

 

 

 

 

 

 Belle performance pour le team qui cloture sa saison de Raid avec une belle 8ème place après plus de 18h00 d'effort , plus de 150 km au compteur et 167 balises trouvées.

 

 

 

Nouveauté cette année, le raid se déroule à 4 avec un assistant qui peut entrer à chaque section. Yoyo en délicatesse avec son genou nous laisse partir sur les 8 premiers km en CAP.

 

 

Vincent donne le rythme en prenant la foulée de Raid Sud Loire. On terminera l'étape en 9ème position après avoir temporisé quelque peu: la journée va être longue.....

 

 

Yoyo nous pousse à enchaîner rapidement sur la première VTTO de 18 km. Le sable nous ralentit déjà. Je m'aperçois que je suis trop gonflé. Cyrille très à l'aise vole avec ses tubless. Je vais devoir investir...... Pas de problème jusqu'à ma crevaison (ce sera la seule). Nous perdons un peu de temps mais les 17 balises sont "ramassées".

 

Yoyo rentre en canoë, c'est l'heure de faire parler la puissance sur les 10 km... Cette année point de bars ou autres poissons sautant à bord mais de jolies "lunes" près de la plage de la Gautrelle!!!!

 

 

Après un ravito concocté par Sophie, nous enchaînons par une CO de 7 km et 18 balises. Nous réalisons le 7ème temps ce qui nous permet de recoller au classement.

 

 

La fatigue commence à se faire sentir. Yoyo reprend du service pour laisser souffler Didier. La VTTO qui doit nous mener au Château nous fait perdre un peu de temps sur nos adversaires. Nous prenons les 29 balises mais nous hésitons beaucoup trop souvent...

Pas le temps de s'apitoyer sur notre sort, il faut repartir pour une CO urbaine courte de 6 km mais rapide. Les forces sont encore présentes. 

 

 

En guise de récup, quelques activités ludiques avant de repartir pour une VTTO de 15 km. La nuit approche, je laisse ma place à Vincent pour souffler un peu. L'équipe repart, je les encourage. Nous descendons avec sophie au bivouac de St-Trojan où l'équipe doit se rendre avant la grosse section de nuit: une CO de plus de 20 km de nuit.

 

22h00, l'équipe arrive, nous sommes en 10ème position. Les gars s'alimentent avant de repartir: pâtes obligatoire. Nous allons passer près de 4h00 dans la fôret de Gatseau en alternant footing et marche. Vincent et moi serons reliés par une corde pour éviter de se perdre dans le noir. Didier et Cyrille nous montrent le chemin. Très peu d'erreurs sur cette section.  Nous prenons la 5ème place . 

2h30, douche et vite au lit.

 

 

Dimanche, réveil à 6h30, les jambes sont lourdes mais nous constatons que nous sommes 7ème au classement. Seules les 10 premières équipes ont  pris toutes les balises depuis le départ.

Les 4 km de course à pied sur le sable sont une bonne mise en jambe. Les favoris viennent de louper une balise. Surement un départ trop rapide....  

 

 

L'équipe ne change pas sur l'épreuve de 6 km de Bike and Run. Vincent s'économise pour la VTTO et surtout pour la dernière CO au score. L'équipe marche bien: Yoyo retrouve ses jambes de feu, Didier et Cyrille assurent de bons relais.

 

 

Pour la VTTO  de 15 km, Vincent réalisera une "grosse" orientation (4ème place de la section). Nous passons au pied de son terrain: "les georgie's". Pas le temps de s'arrêter et de boire une bière à la Criée. Dommage!!!

 

 

L'épreuve décisive se déroule à St-Pierre: une CO aux scores de 9 km avec 25 balises en 1h15 max. Nous prenons 5' pour tracer notre chemin: trop long!!!! mais utile!!!!!

Les balises s'enchainent assez vite. Nous faisons l'effort avec Yoyo et Cyrille pour poinçonner tandis que Vincent oriente. Je vois assez vite que nous pouvons tout prendre, c'est presque trop facile. Nous avons tout pris, nous sommes près de l'arrivée et il nous reste 8'.....

Malheur, en faisant un dernier point, on constate avec Vincent que nous avons oublié une balise sur le parcours. La décision est sans équivoque, il faut aller la chercher. La balise trouvée, nous jetons nos dernières forces pour rallier l'arrivée. Le temps est dépassé de 1'15 ce qui veut dire que nous aurons 1 balise de pénalité. C'est la déception car nous savons que nos adversaires directs ont tout trouvé sur cette épreuve.

 

 

Au bilan nous poinçonnons 167 balises sur 168. Cette fameuse balise oubliée nous fait prendre la 8ème place au lieu de la 5ème. 

Merci à Sophie pour la logistique tout au long du WE

 

Vivement l'année prochaine...........................................  


30/09/2012
0 Poster un commentaire

Préparation Oléron 2010


24/02/2012
0 Poster un commentaire

Raid Oléron 2011

Raid de l’ile d’Oléron 10 et 11 Septembre 2011

 

 

Et voila ce raid attendu et préparé depuis plusieurs mois est enfin arrivé.

 

Replantation du décor pour ceux qui n’ont pas suivi tous les épisodes :

  • Raid sur 24 H avec l’objectif premier qui est de pointer toutes les balises (attention pointer ce n’est pas de la pétanque, là il faut chercher les balises et mettre le doigt électronique dans un boitier qui valide le passage)
  • Distance 200 Kms
  • Troisième participation (la première participation  fût gagné) par contre cette année, moi Lionel je fais parti de l’équipe suite au forfait de Vincent (rupture du tendon d’Achille qui heureusement ne se trouve pas au niveau des bras !! mais je vais en reparler plus tard)

 

Vendredi après midi :

  • chargement du camion Avia Picoty avec tout le matériel
  • départ du camping car à Vincent et du camion ci-dessus nommé

 

Vendredi soir arrivé sur l’ile : préparation de l’apéro (mince fallait pas le dire) non du repas : pâtes : il faut des sucres lents.

Un petit dodo et nous voilà parti vers Grand Village pour le briefing.

Didier, qui a été malade toute la semaine, n’est pas au top mais prend le départ. Sophie, Vincent, les parents à Vincent et son oncle et sa tante sont là pour nous bichonner et faire suivre notre matériel : soutien logistique indispensable avec toujours des mots gentils pour réconforter le moral qui parfois flanche un peu.

Nous voilà partir pour un trail de 6 Km : pas de difficulté, on court tranquille en milieu de plotons.

Suit un VTT orientation, annoncé 35 Km mais au final 47 km : c’est là que les soucis commencent : la première partie est dans le sable et pour passer il faut de la puissance, Cyrille parait voler au dessus du sable tellement il est facile ; pour Didier par contre cela devient de plus en plus dur, aucunes forces, il essaie de continuer il est mal, et au bout de 2 H de course il prend la sage décision de ne pas poursuivre.  Alors arrive le doute on continue ou on rentre ? Dans ma tête, je me dis aller on arrête, car an fait j’ai vraiment peur de ne pas pouvoir arriver au bout car mon entrainement est moins important que mes trois potes mais on prend la décision de continuer : on verra plus tard ce que l’on fait. Sur cette section, un arrêt pour du tir à l’arc et on repart……….on vient de faire un km, Thierry dit à Cyrille « monte sur le chemin parallèle voir si la balise n’est pas là : et la gamelle : une bordure négociée trop vite fait chuter lourdement Cyrille, sans dommage heureusement, par contre le pneu avant est à plat et vu qu’il n’y a pas de chambre à air impossible à regonfler. Cyrille sort sa chambre à air : zut ce n’est pas la bonne !! Nous voilà plantés ! Allo l’assistance une chambre à air pour la 12 !!

On repart, arrivée pour une CO pédestre : 12 km, j’oriente pas de difficulté majeure, les gars trouve mon rythme parfois un peu haut (moi je cours trop vite vous rigoler les gars !!)

Par contre on a perdu du temps avec la crevaison et nous partons la 14 ème et dernière équipe en canoë : le courant est fort, les organisateurs ne veulent pas prendre de risque ; C’est là ou les bras à Vincent interviennent car nous ne sommes que trois : et nous voilà dans les canoës pour 10 km par contre on nous dit au départ que l’on ne va pas pouvoir remonter le chenal, on va nous arrêter avant le courant est trop fort donc on perd une balise. Le départ avec Vincent fut plus que laborieux ce machin est incontrôlable il va à gauche à droite on se croirait en train de tirer des bords comme en planche à voile.

On repart pour une petit section VTT, annoncée 37 Km mais en réel 60 !! Thierry, notre orienteur au commande et la ça pédale fort : Cyrille devant et nous derrière !! Je passe un petit coup de gueule car je suis au taquet et ils accélèrent encore !! On arrive du mauvais coté sur une balise……et on chercher au moins 20 min, pas de balise : en fait elle a été volé !! Grrrr !

Il est une heure du matin (on pensait avoir fini la section VTT à 23 h), on se ravitaille, on prend les éclairages autonomes et Thierry s’équipe de la nouvelle lampe « LUPINE » financé par nos partenaires.

Cyrille, d’un seul coup est blême ; nous voilà partis pour une CO pédestre de 20 Km. Au bout de 3 Km, Cyrille fait demi-tour  il est malade ! Avec Thierry nous voilà parti on a chacun une carte, un peu de jardinage sur la première balise et puis ça y est on est dans la carte, les balises s’enchainent : c’est magnifique on longe la mer, on court dans le sable, la lune nous éclaire : pas de bruit juste des faisceaux de lampes de loin en loin. Retour au bivouac à 5H30, un temps correct par rapport au premier on a toutes les balises.

Une heure de sommeil, il faut être à 8H30 au départ.

Il commence à pleuvoir, top départ pour un trail de 6 Km, alors là je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais j’ai les feux aux jambes et je pars dans le groupe de tête, à la surprise de notre assistance. Thierry me rejoint, on finit sur un rythme correct.

On repart sur une section VTT de 20 Km (même pas mal) sous une pluie battante, Thierry toujours au commande ça roule nickel, on fait jeu avec les premiers : ça fait plaisir !!

Section course au score : 14 balises à trouver dans un temps maximum de 1h15min. On trace notre itinéraire, on hésite à aller chercher notre 10ème balise, on la laisse dommage on aurait eu le temps on arrive 9 min en avance.

Départ pour un bike and run de 6 Km, les derniers : et puis l’arrivée sous l’arche tous les deux en courant : c’est cool voilà c’est fait. Pour moi une grosse performance !

Au final, nous aurions du être classé entre la 7ème ou 8ème place sur 22 équipes, et nous avons la surprise de gagner le trophée (d’ailleurs de loin le plus beau) du meilleur temps en canoë : en fait on est super bon ……..même si la technique laisse à désirer !!

 

Encore un grand merci à nos partenaires et à notre assistance, qui sans elle, on ne pourrait rien faire et même si pour nous c’est dur et difficile, pour eux aussi c’est dur d’attendre et d’attendre.

 

Et l’an prochain on fait quoi ?

 

 

 

 


23/02/2012
0 Poster un commentaire

Vidéo du raid Oléron 2009

Endurance 23, vainqueur du Raid Oléron 2009


20/02/2012
0 Poster un commentaire


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion