Raid Flying Ad'venture 2011


  
  
  
 Raid Flying Avent’hure 2011

Pendant que les 2 Yoyos et Lydie couraient le marathon de
Cheverny, nous décidons de lancer notre saison de raid en allant dans les
Deux-Sèvres à Ste Eanne du Breuil,  pour
participer au raid des » Flying Avent’hure » sur la distance de80 km.

Un  programme varié pour ce  premier week-end d’avril nous est
proposé : course d’orientation, VTT en orientation, canoë en orientation,
tir à la carabine, tir à l’arc, sarbacane et tyrolienne sont  au menu.

Après
une vérification minutieuse du matériel, nous prenons la route samedi matin
dans le confortable camping-car de Vincent. Arrivée à 11h00, il nous reste 3
heures pour nous préparer, manger nos pâtes et découvrir le road book du
week-end. Beaucoup de sections sont au programme mais je m’interroge déjà sur
la compréhension de certaines épreuves. Enfin prenons le départ, nous verrons
le moment venu !!

1èrejournée : samedi

Le départ est donné à 14h30, il fait déjà chaud (25°), Cyrille part sur une allure
soutenue (13à14 km/h) sur le trail de 3kms qui me fait dire que la
machine va vite chauffer. Nous enfourchons nos VTT avec les équipes de
tête pour une section de 9
km
. Le rythme est rapide, ce qui nous permet
d’arriver en tête avec 3 autres équipes avant d’enchaîner un CO urbaine de 6 km. Un début difficile
pour rentrer dans la carte (comme souvent !!!) nous fait perdre un peu de
temps. Nous enchaînons les balises suivantes avant de jardiner (sans le râteau
et la bêche !!) sur la n°9. Le pire est à venir en oubliant une balise sur
le parcours. Nous faisons demi tour,  les
minutes passent mais se rattrapent difficilement. La chaleur a fait son effet,
les neurones ne se connectent plus !! Le temps laissé sur cette section
nous fait perdre quelques places mais rien n’est joué.

 Nous reprenons nos VTT pour 8kms en
orientation. J’entends Cyrille qui me crie derrière, je pense que je ne vais
pas assez vite. Je commence à  accélérer
quand je m’aperçois que c’est une crevaison qui est à l’origine de cet appel.  5 à 10’ pour changer (on est loin du record du
monde !!), puis on repart mais 2 kms plus loin c’est à mon tour de percer.
La guigne !! mais le pire arrive !!!
Section suivante, on part sur un CO urbaine avec une carte du cadastre de 6 kms.
Après une entrée difficile dans la carte nous enchaînons assez bien les balises
et nous revenons satisfaits avant de poursuivre avec un bike&run de 7 kms.
Le jury nous annonce alors qu’ils nous manquent 8 balises sur cette section. Eh
là je saisis mon incompréhension du road book du matin : Balises
optionnelles de renvoi avec azimut étaient au pied de certains postes à
poinçonner. Malheur !! A 30’
de pénalité par balise, le tarif est cher, le top 10 s’envole !!
Le moral n’y est plus, le bike&run  et
la dernière section de 14 kms en VTT se déroulent sans problème mais je
ne cesse de penser à cette CO ratée.

Le classement de la 1ère journée tombe. Nous sommes 24ème

Après
un débriefing et une bonne bière, nous décidons d’oublier ce samedi et de nous
projeter positivement sur la journée du dimanche.

2èmejournée : dimanche


Après une bonne nuit, nous nous réveillons à 6h00. Petit déjeuner et gâteau sport
pour faire le plein d’énergie. Le temps est frais ce matin, les neurones se
connecteront peut-être mieux !!
Départ à 7h30 pour un trail de 1.5kms. Cyrille part devant et mène le rythme.
Les VTT nous attendent pour une section de 5kms en suivi
d’itinéraire. Cyrille se perd un peu mais rien de grave, je sens que l’on est
dans le coup. Nous prenons le canoë pour 7kms en orientation en 15ème
position mais les écarts sont faibles. Là, nous décidons d’en mettre un coup en
choisissant un itinéraire  différent des
favoris. Choix judicieux qui nous fait sortir en tête de cette épreuve. Nous
repartons pour 5kms de VTTO qui se passe sans problème.
L’épreuve suivante une CO urbaine au score de 1h30 de 6kms nous conforte
sur notre fraîcheur physique et sur notre place. Entre temps, Cyrille nous fait
gagné 27’ de bonification au tir à la carabine
Nous enchaînons la section VTTO de 10kms. Une équipe est partie devant
nous mais nous l’avons en ligne de mire. Les postes s’enchaînent parfaitement,
trop sûrement, car je chute sur la route mouillée, ce qui me fait perdre mon
frein avant ainsi que mon dérailleur avant. De colère, je termine  la section sur le petit plateau ce qui nous permet de doubler l’équipe qui nous précédait.

Nous arrivons pour la dernière section ou beaucoup de temps peut se gagner ou se
perdre. Une CO de 6kms. La règle du jeu est simple : ramener 17
postes en 30’.
Impossible, il nous faut donc en laisser le moins possible. Je perds 7’ pour rentrer dans la carte
puis 12 postes s’enchaînent parfaitement mais il est temps de rentrer sinon
gare aux minutes de pénalité.

Nous avons le sentiment d’avoir réalisé une bonne 2ème journée. Le
classement le confirmera en remontant de la 24ème place  à la 15ème place.

Un bilan mitigé pour ce 1er raid mais le raid des flying reste une
référence en terme de préparation, d’accueil et de diversité des épreuves.

Le proverbe du week-end :
« Faire des erreurs c’est apprendre » ……… à condition de ne pas les
répéter.

Thierry





 



25/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 218 autres membres