TIT Avent'hure 2012

Le dimanche 08 Avril, nous avons participé au Raid Flying Avent’hure, version TIT. Un peu de déception d’ailleurs de notre part, car nous nous étions préparé pour participer à l’ultra Avent’hure, mais une inscription trop tardive nous a privé de ce plaisir. En effet la superbe organisation des Flying, et aussi probablement le challenge national des raids multisports, ont fait que le grand a très rapidement était complet, avec 70 équipes de fêlés prêt à venir à bout des 160 bornes proposées en orientation.

Tout d’abord merci à tous nos partenaires, et plus particulièrement à Carrefour Market à la Souterraine pour toute l’alimentation nécessaire pour participer à ce raid.

Bon revenons à nos moutons, après la déception, la remotivations. Pour moi c’était le 1er raid de l’année, et pour Vince, le premier depuis plus d’un an maintenant. Nous avions donc à cœur de bien faire, et bien figurer, nous nous étions fixé d'être dans les 10 premiers…sur près de 60 équipes.

Le TIT Avent’hure était cette année long de 55kms, autant dire une épreuve qui s’annonçait rapide. On démarrait par un trail urbain de 2 kms, histoire que tout le monde n’arrive pas en même temps pour s’emparer de la 1ère carte de CO. On court tranquille, mais nous voulons tout de même rester devant car nous avons peur que ça bouchonne au pointage de la 1ère balise. En fait pas du tout, les flying ont tout prévu, et il y a plusieurs pinces disponibles, nickel.

Nous arrivons, et récupérons la carte de la CO ville/marais de 6kms, nous nous sommes mis d’accord avec Vince, il oriente et je pointe. Les 20 balises s’enchainent rapidement, pourtant il n’est pas 9h du matin, la température est un peu fraiche, et il nous faut nous mettre à l’eau pour poinçonner certaines balises. En fait nous allons passer la journée complètement trempé, et plein de boue, mais on aime ça, quand on pense qu’il y en a qui paye pour faire des bains de boue…

Nous enchainons par un suivi d’itinéraire VTT de 12kms en road book. Pas de grande difficultés pour ce parcours, c’est très roulant ça envoi…4 balises sont a pointer, avec un passage difficile, il faut franchir une rivière sur un pont de singe, pas stable du tout, avec le vélo sur l’épaule. Nous manquons a plusieurs reprise de nous mouiller encore un peu plus, mais nous évitons tout de même la chute, malgré la présence du photographe, à l’affut de la moindre erreur.

On arrive sur l’épreuve de tir, que du bonus puisque les plombs mis dans la cible rapporte de minutes de bonification. On gagne 24 mm, c’est dans la moyenne.

Epreuve de VTT’O dans le Marais Poitevin, suivi d’itinéraires sur carte IGN, au total 8 balises a pointer Vince nous guide nickel et je pointe. Nous arrivons sur une balise en bordure de chemin, mais de l’autre côté du chenal. La balise est à a peine 2 mètres, je décide d’y aller au plus court, grave erreur car le fond du chenal est plein de boue, je m’enfonce jusqu’à la taille, et j’ai du mal à en ressortir, les crampes me vienne…je finis par m’en sortir, mais je ressors tout noir et courbatu. Pour le retour, c’est une carte mémo, nous hésitons un peu, car il ne faut pas se tromper sinon demi-tour.

Nous enchainons sur la dernière CO à pied, une petite CO sur photo sper sympa, on en fait la moitié avec une équipe mixte, l'ambiance est au top.

Nous arrivons à l’épreuve de canoë, une course au score d’1h, Vince comprend très vite qu’il sera impossible pour nous de tout faire, de plus bon nombre de balises demande de descendre du canoë. On y laisse des plumes à chaque descente, et en plus on perd du temps, s’en compter qu’on manque de tomber à l’eau a chaque fois. Bref cette épreuve va nous couter le top 10, nous ne prendrons que 7 balises sur les 15 possibles. Vince a fait ce qu’il pouvait, mais je n’avais vraiment rien dans les bras…

Le VTT de retour à l’arrivée est une formalité, nous roulons fort et doublons pas d’équipes. Pourtant j’ai du mal en emmener les gros braqué, probablement le fait d’avoir pointé. Orienter ça use les neurones et la tête, pointé ça use les biscottos. Toujours est-il que pour Vince ça ne va pas assez vite, 27 km/h !!! Ce n’est pas assez, il va donc me pousser pour rouler a 30, mais on n’arrivera tout de même pas à revenir sur l’équipe de devant, car ces derniers ne vont pas emprunter l’itinéraire tracé, dommage qu’il n’y est pas eu de balises dans la dernière montée…

On finit ce petit raid en 4h57, mais avec 4h de pénalité sur le canoë, et 24 mm de bonif sur le tir, on se classe 14ème en 8h33.

Au final un superbe petit raid, trés bien organisé, trés varié, et trés ludique comme d'habitude. Cette version est à la portée de tout le monde, nous vous la recommandons...à faire absoluement pour qui veut s'essayer au multi.



11/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 218 autres membres